Mon ablation de la vésicule biliaire épisode 1 : le diagnostic

ablation de la vésicule biliaire

Je me dis que cela vaut la peine que je vous raconte mes histoires d’ablation de la vésicule biliaire.

Car:

  1. C’est très courant
  2. C’est souvent mal diagnostiqué…
  3. Ca peut être au final dangereux de passer à côté

Tout à commencé il y a environ 6 ou 8 mois quand une nuit je le réveille avec une douleur atroce près de l’estomac.

Une douleur vive qui est un peu partout, dans le ventre, dans le dos.

Aucune position ne me soulage, je me dis que je dois avoir des calculs ou faire une crise cardiaque…

A 6h du matin, je me décide à appeler SOS médecin.

Celui-ci me dit que ce sont des gazs, que je fais une indigestion.

Je dois prendre 2 spasfons et 2 dolipranes.

Effectivement, c’est passé.

Puis j’ai refais plusieurs crises similaires. Sans m’inquiéter puisque c’était des indigestions…

 

Sauf que fin mai, une des crises ne s’arrête pas. Au bout de 3 jours je vais voir mon médecin, car je n’en peux plus.

Celui ci me prescrit des médicaments spécifiques pour la vésicule ou pour l’estomac.

Je dois faire une échographie de la vésicule et une prise de sang.

L’échographie montre une inflammation mais pas de calcul, on me dit en passant que mon foie est un peu gras.

Les douleurs se taisent, le médecin me dit de prendre rendez vous chez un gastro entérologue mais qu’il n’y a pas d’urgence.

Rendez vous est donc pris fin juin.

Lorsque je fais mon récit au spécialiste, pour elle, aucun doute, j’ai des calculs dans la vésicule biliaire.

Elle m’envoie faire une nouvelle échographie chez un spécialiste ca si cela se précise, je serai bonne pour une ablation de la vésicule biliaire .

Elle appelle elle même pour m’obtenir un rendez vous le lendemain.

Dès que la sonde de l’échographe approche mon ventre, celui-ci me dit : y’a du monde là dedans…

J’ai donc des calculs dans la vésicule dont un gros de 15mm coincé…

Et mon foie est parfait!

Ce qui fait douter des qualités du premier spécialiste qui m’a donné un diagnostic contraire!

Ma vésicule ne passera donc pas l’été…

 

La suite dans l’épisode 2…

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

This blog is kept spam free by WP-SpamFree.